Yomoni, gestion éclairée

Est-il possible de transférer son PEA chez Yomoni ?

Vous avez déjà un PEA mais vous n’êtes pas satisfait de sa gestion ou les frais sont trop importants ? Afin de ne pas perdre l’antériorité de votre PEA il vous est possible de le transférer (car comme vous le savez sûrement, vous êtes exonéré d’impôts sur vos bénéfices à partir de 5 ans de détention de votre PEA).

Du fait de la politique de notre teneur de compte, seuls les PEA dits “classiques” (PEA bancaire et PEA assurance) sont transférables chez Yomoni. Il n’est donc pas possible de transférer chez nous des PEA-PME.

Enfin, il est possible de transférer un PEA dont le solde est inférieur à 1 000 € chez Yomoni. Il faudra cependant l’alimenter une fois le transfert effectué pour atteindre un minimum de 1 000 € afin que notre équipe de gestion puisse l’investir.

Quels sont les délais moyens ?

Les délais moyens d’un transfert de PEA sont de un à deux mois. Etant donné qu’on ne peut avoir qu’un PEA par personne, les différents teneurs de comptes doivent effectuer certains contrôles. A cela s’ajoute le fait que certaines actions sont parfois compliquées à transférer. C’est le cas par exemple pour les titres étrangers, les titres non cotés ou encore ceux qui font l’objet d’une opération spécifique (offre publique d’achat, regroupement d’actions, détachement du dividende…).

Enfin, gardez en tête qu’un teneur de compte n’a pas intérêt à vous laisser partir et il arrive donc que celui-ci ne soit pas spécialement motivé pour effectuer ce transfert dans les plus brefs délais.

Un transfert ne peut être effectué que lorsque votre teneur de compte a transféré à la contrepartie trois éléments :

  • Les espèces
  • Les titres
  • Le bordereau d’information (soit l’historique de votre PEA)

Quels sont les frais de transfert ?

Malheureusement, le transfert de PEA n’est généralement pas gratuit car des frais de transfert sont imposés par votre teneur de compte. Ces frais sont plafonnés depuis la loi Pacte à 150 € et sont composés :

  • d’une partie fixe (les frais forfaitaires de transfert du compte PEA)
  • auxquels s’ajoutent souvent des frais variables (frais par ligne de titres à vendre)

Il peut donc être judicieux de vendre une partie ou la totalité de vos lignes afin de diminuer vos frais de transfert. Cela aura aussi comme intérêt de diminuer la durée de votre transfert de PEA.

La plupart des établissements bancaires (traditionnels et en ligne) vous proposent de rembourser ces frais de transfert. Il s’agit d’une pratique courante qui cache souvent le fait qu’ils vous prélèveront à leur tour des frais de transfert si vous souhaitez changer d’établissement.

Chez Yomoni, ces pratiques ne correspondent pas à notre philosophie et à notre promesse de frais transparents : 1,6 % de frais de gestion par an et rien d’autre. Si vous choisissez de quitter Yomoni et de confier votre PEA à un autre établissement, vous n’aurez alors aucun frais de transfert. C’est pourquoi nous ne pouvons nous permettre de rembourser les frais de transfert des autres établissements.

Vous êtes prêt(e) à transférer votre PEA, comment faire ?

Pour transférer votre PEA, vous devez suivre la même procédure que pour ouvrir un PEA à la différence près qu’au lieu de choisir “PEA” comme enveloppe vous devrez choisir “transfert de PEA”. Il vous suffira ensuite de suivre les indications pour finaliser cette opération.

Que faire si votre transfert de PEA n’avance pas ?

Lorsque vous signez votre contrat chez nous, ce dernier doit d’abord être contrôlé par nos équipes ainsi que celles de notre teneur de compte (il faut compter en moyenne 4 jours ouvrés). C’est seulement après ce court délai que le transfert de votre PEA peut commencer. Si votre transfert a démarré depuis plus de deux semaines, il peut alors être judicieux de contacter directement votre banque afin de faire accélérer le processus de transfert.

Si votre teneur de compte ne semble toujours pas vouloir effectuer le transfert, vous pouvez lui dire que vous envisagez de saisir un médiateur AMF pour suivre ce transfert. Et si cela ne suffit pas, nous pouvons vous conseiller pour effectivement saisir le médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers.