Yomoni, gestion éclairée

Comment dois-je déclarer la fiscalité ?

Nous vous adressons chaque année un imprimé fiscal unique (IFU) qui vous permet de déclarer les revenus auprès de l’administration fiscale.

L’IFU récapitule l'ensemble des revenus de capitaux mobiliers versés et l'ensemble des opérations sur valeurs mobilières effectués sur l'année civile.

Ce document vous est adressé vers le mois d’avril.

Si vous détenez une assurance-vie ou un PEA, nous vous adressons un IFU uniquement s’il y a eu des retraits effectués au courant de l’année. En effet, si aucun retrait n’a été enregistré, vous n’aurez pas à déclarer vos gains car la fiscalité s’applique uniquement sur les plus-values lors du retrait.

PFL et IR : quelles démarches ?

Vous avez découvert ici quelles étaient les règles fiscales applicables concernant les plus-values pouvant être générées dans le cadre de votre contrat d’assurance vie.

Mais en pratique, quelles démarches devrais-je réaliser pour déclarer ces gains éventuels ?

Pour rappel, vous avez 2 options de déclarations des plus-values au moment du rachat dans votre assurance vie :

  • Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)
  • L’intégration à l’impôt sur le revenu (IR)

Le PFL : soyez tranquille, vous n’avez rien à faire !

Si vous optez pour le PFL au moment de votre rachat, soyez tranquille, la fiscalité sera prélevée directement à la source. Aucune déclaration à faire pour vous à l’administration fiscale.

L’intégration à l’IR : soyez vigilant, une vérification s’impose !

Si vous optez pour la réintégration à l’IR, il conviendra de déclarer cette dernière l’année suivante sur le formulaire 2042 de votre déclaration sur le revenu. Pour cela, vous recevrez à la fin du premier trimestre de l’année suivante un imprimé fiscale unique (IFU) qui vous permettra d’effectuer cette déclaration. Il s’agira en fait de vérifier si les informations pré-remplies par l’administration fiscale sur votre déclaration et celles sur l’IFU sont identiques. En effet, l’assureur communique ces données à cette dernière. La confiance n’exclue pas le contrôle !