Yomoni, gestion éclairée

Vous disposez d'un délai de rétractation légal après votre souscription pour renoncer à votre contrat avec Yomoni et récupérer tout votre capital de départ, et ce sans frais.

Assurance-vie :

Votre délai de rétractation est de 30 jours à partir de l'ouverture de votre compte. Pendant toute la durée de cette période votre versement initial est investi par notre assureur, qui s'engage à vous reverser 100 % de votre capital si vous choisissez de vous rétracter.

Compte-titres et PEA :

Votre délai de rétractation est de 14 jours à partir de la signature de votre demande d'ouverture de compte. Pendant cette durée, votre capital n’est pas investi.

Afin d’en savoir plus sur le processus de rétractation, vous pouvez consulter notre article sur comment se rétracter ?

Vous avez dépassé ces délais mais vous souhaitez retirer vos fonds ?

Une fois ces délais écoulés, vous ne pourrez plus vous rétracter. Il vous reste cependant deux options si vous avez besoin de vos fonds. En effet, vous pouvez effectuer :

  • Un retrait partiel de vos fonds : l’intérêt est que cela n'entraînera pas la clôture de votre contrat et donc que celui continuera à être ouvert (pour pouvoir conserver la date de celui-ci) et investi si vous laissez au minimum 100 € sur votre assurance-vie et 1000 € sur votre compte-titres ou PEA.
    A noter cependant qu’un retrait sur un PEA de moins de 5 ans entraîne la clôture immédiate de celui-ci (sauf exceptions : licenciement, départ en retraite anticipé, invalidité)
  • Un retrait total de vos fonds : Cela entraînera de ce fait la clôture de votre contrat. Vous pouvez toujours clôturer votre contrat sans pénalité avant la fin de l’horizon d’investissement que vous nous avez renseigné lors de votre souscription. En effet, cet horizon est à titre indicatif et sert à définir votre projet d’investissement mais ne vous engage pas.

Bien que Yomoni n’applique aucun frais sur vos retraits (qu’ils soient partiels ou totaux), si votre portefeuille est en plus-value, vous devrez alors supporter des impôts et prélèvements sociaux (appliqués uniquement sur vos bénéfices). Si celui-ci ne l’est pas alors vous ne serez pas imposé.