Yomoni, gestion éclairée

Les voyages...que vous soyez plutôt type campeur-randonneur ou plus hôtel 5 étoiles tout compris, chacun a sa part de rêve. La Vie rêvée de Walter Mitty nous l’a bien montré, les voyages ont une part d’évasion, de réalisation de soi et permettent de faire des rencontres et des découvertes fabuleuses que tout un chacun envie. Alors qu’est-ce qui vous retient de prendre votre longboard et de dévaler les routes sinueuses d’Islande sur fond de volcan en éruption ? Dans bien des cas, un argument tout à fait terre à terre : le budget nécessaire.

Nous vous proposons ici des conseils pratiques à la fois pour mettre de côté avant de partir, mais aussi pour voyager moins cher et mettre encore plus de côté ! Embarquement immédiat.

Un voyage, ça se prépare (financièrement)

Avant toute chose en terme d’argent, il faut savoir d’où l’on vient et où l’on va. En d’autres termes, quelles sont les dépenses actuelles, et de combien vous aurez besoin pour réaliser vos rêves.

Le conseil pratique numéro un est donc de réaliser cet état des lieux, sur Excel ou autre tableur, avec d’un côté, ses dépenses et de l’autre, ses revenus. C’est la partie facile - encore qu’éplucher ses relevés de compte ou anticiper les prochains prélèvements est assez fastidieux.

L’étape suivante consiste à estimer le coût du voyage de vos rêves. Il faut tout prendre en compte : billets d’avions, de train, covoiturage, équipement, hébergement, visas, nourriture, vaccins...mais aussi coups durs, dépenses somptuaires, gros cadeaux à la famille etc. De nombreux blogs de voyageurs aguerris sont là pour vous aider à obtenir les bons chiffres. On y apprend notamment qu’un tour du monde coûte environ 15000€ à l’année avec des dépenses réduites, ou que le budget moyen par adulte et par jour au Brésil est de 44€ [1). Vous pouvez imaginer plusieurs scénarios pour votre voyage. Peut-être vous lasserez-vous plus tôt que prévu par une activité ou une destination en particulier, sans compter qu’il est toujours agréable d’avoir un plan B.

Vous avez maintenant tous les éléments en main, ou presque. En fonction du coût total du voyage, vous savez quel budget dégager et surtout en combien de temps l’obtenir. Le plus simple consiste à se fixer une somme à épargner mensuellement. Pour cela deux pistes afin d’y voir plus clair. La première chose à faire est de mettre votre mensualité de côté en début de mois. En effet, il est facile d’être tenté par un énième restaurant entre amis ou par cette sortie shopping en couple. Pour encore plus forcer le destin - et pour la bonne cause - il est conseillé de mettre cet argent de côté sur un compte séparé, et donc de ne pas utiliser votre compte courant. L’idée est qu’une fois votre épargne mensuelle créditée, vous n’y toucherez plus, et surtout pas avec votre carte bancaire habituelle.

Économiser rapidement, pour partir demain

C’est toujours une fois le calcul sur le budget réalisé que pointe la déception. En effet en fonction de vos ressources et de vos dépenses actuelles, il va peut-être vous falloir attendre longtemps… C’est sans compter que la situation actuelle ne préjuge pas des performances futures, comme disent les financiers. Et ils ont bien raison. Mettons l’adage en pratique en s’attaquant à trois axes d’améliorations : gagner plus, dépenser moins, et enfin réduire le coût du voyage.

Le premier point dépend entièrement de votre situation personnelle et surtout professionnelle, mais peut-être avez-vous l’opportunité de dégager assez de temps pour exercer en auto-entrepreneur à côté de votre activité ou encore de vendre votre collection de fèves peintes en porcelaine. Une autre option - peut-être plus réaliste si vous ne collectionnez pas les fèves - est de tenir un blog de voyage, et de le monétiser. Cette pratique courante vous permet de trouver moultes conseils sur Internet, surtout dans le cadre d’un tour du monde. La dernière, très tendance actuellement, est de monter un projet et de la crowdfunder. Après tout, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Encore mieux que mettre de côté puis voyager, voyager en mettant de côté !

Dépenser moins...plus facile à dire qu’à faire. Encore une fois, il convient de raisonner mensuellement. Combien gagnerez-vous en plus en arrêtant de fumer ? En renégociant vos frais bancaires et en arrêtant d’aller au restaurant trois fois par semaine ? Certaines habitudes sont bien ancrées dans notre quotidien et constituent autant de postes de dépense inutiles à reconsidérer. Les plus courantes : les sorties, la garde-robe, les courses, les mensualités de loisirs en tout genre (streaming musical et vidéos, forfait téléphonique etc.) sont pour la plupart compressibles.

Enfin, il est possible, en s’y prenant à l’avance et en planifiant un minimum, de diminuer le coût “à la carte” de votre voyage. Pour cela, et en dehors des bons plans habituels tels que prendre son billet à l’avance ou éviter la haute saison, il faut se renseigner le plus possible sur votre destination. Les guides et autres sites spécialisés vous donneront de précieux conseils tels qu’utiliser le covoiturage, négocier les prix, loger chez l’habitant etc… Il est toujours possible de trouver moins cher que les premières offres d’hébergement ou de transport que vous trouverez sur Internet ou en agence de voyage, alors autant faire confiance aux voyageurs qui vous ont précédé.

Vous êtes fin prêt pour votre périple ? Alors n’attendez pas plus longtemps, faites votre sac - ou votre valise roulante dernier cri - et rêvez ! Dernier conseil : n’oubliez pas de vous déconnecter avant de partir, ça fait aussi partie de l’aventure.

                                                  Commencer à épargner


[1] Source