Yomoni : investissez mieux !

Chaque lundi, notre Directeur de Gestion analyse et commente les marchés financiers. Quelle est la situation sur la semaine passée ? Quelles actualités faut-il retenir ?
Source : @Bloomberg LP

Macroéconomie

En Chine, les exportations ont nettement ralenti puisqu’elles n’ont progressé que de 3,9% en avril (vs 14,7% le mois dernier), et les importations sont restées stables. Les mesures sanitaires face au COVID-19 ont provoqué l'interruption de la production dans des usines, perturbé les chaînes d'approvisionnement et entraîné une chute de la demande intérieure. Par ailleurs, les prix à la production ont baissé pour le sixième mois consécutif à 8,0% (vs 8,3% le mois précédent). Enfin, les responsables politiques ont laissé entendre que Pékin ne serait pas confiné. A Shanghai, les entreprises, notamment les centres commerciaux, les grands magasins et les supermarchés, vont rouvrir cette semaine, l’épidémie y étant considérée comme sous contrôle.
Aux Etats-Unis, l’inflation du mois d’avril a décéléré sur un an à 8,3%, contre 8,5% en mars (un pic de 40 ans). Mais elle était au-dessus des attentes des analystes à 8,1%. Par ailleurs, les prix à la production ont augmenté de 0,5 % en avril en rythme mensuel, ce qui est inférieur à la hausse de 1,6% enregistrée en mars.

Politiques monétaires

Jerome Powell a déclaré que des hausses de taux de 50 points de base (0,5%) lors des deux prochaines réunions seraient appropriées et qu'une augmentation de 75 points de base (0,75%) n'était pas activement envisagée pour le moment.

Résultats d’entreprise

Sur 75% des sociétés du S&P 500 qui ont publié leurs résultats, 80% d'entre elles ont dépassé les prévisions des analystes.

Performances

Les investisseurs restent dubitatifs face au resserrement des politiques monétaires au moment où l’économie mondiale donne des signes de ralentissement, ce qui a pesé sur les actions internationales qui ont baissé de 2,2% sur la semaine. Le dollar et les bons du Trésor ont bien joué leur rôle de valeurs refuges puisque la devise s’est appréciée de 1,3% contre l’euro et le taux de rendement des bons du Trésor américain à 10 ans est repassé sous la barre des 3% pour s’approcher de 2,9%.

Vous avez un projet d'investissement ?

En quelques minutes, vous détaillez votre projet et nous vous proposons une solution adaptée à votre profil d'investisseur.

Les supports d’investissement présentent des risques de perte en capital.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.