Yomoni : investissez mieux !

Chaque lundi, notre Directeur de Gestion analyse et commente les marchés financiers. Quelle est la situation sur la semaine passée ? Quelles actualités faut-il retenir ?

Source : @Bloomberg LP

🌍 Macroéconomie

Chine

  • L’activité industrielle a progressé en juillet à un rythme plus lent que le mois dernier. L'indice Caixin PMI manufacturier a en effet reculé à 50,4, contre 51,7 le mois précédent.
  • En revanche, la consommation a augmenté pour le troisième mois consécutif malgré des restriction sanitaires qui restent partiellement mises en œuvre dans le pays. Le PMI des services affichant un niveau de 55,5 contre 54,5 le mois dernier.

Etats-Unis

  • L’indice ISM manufacturier a confirmé que l’activité industrielle a bien résisté en juillet puisqu’il a affiché un niveau de 52,8 contre 53,0 le mois dernier.
  • Par ailleurs, la hausse de la consommation a accéléré en juillet, l'indice ISM des services ayant augmenté à 56,7, contre 55,3 en juin.
  • Le rapport mensuel sur l’emploi a fait état de 528 000 créations d'emplois non agricoles le mois dernier alors les analystes interrogés par Reuters en prévoyaient en moyenne 250 000. Le taux de de chômage a reculé 3,5%, contre 3,6% le mois dernier. Enfin, les salaires ont augmenté de 5,2% sur un an, soit au même rythme que le mois dernier

Les tensions sur le marché de l’emploi devraient maintenir la pression sur les prix.

💶Politiques monétaires

Trois membres de la Réserve Fédérale (FED) ont pris la parole afin de renforcer le message quant à la nécessité de poursuivre le cycle de hausse des taux directeurs, ce qui a déçu les investisseurs qui espéraient un ralentissement du resserrement monétaire, comme évoqué par Jerome Powell lors du dernier Comité monétaire.

Contexte géopolitique

La visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a provoqué l’ire des autorités chinoises et a laissé craindre une nouvelle phase de tensions géopolitiques entre les deux pays. Pékin a notamment organisé d'importantes manœuvres militaires autour de Taïwan. La probabilité d’un nouveau conflit armé semble toutefois très faible tant l’impact économique serait majeur pour les deux pays qui se trouvent d’ores et déjà dans une situation fragile.

📈Performances

Les craintes d’une accélération du cycle de hausse des taux directeurs aux Etats-Unis a été ravivée par les bons chiffres de l’emploi, ce qui a pesé sur les actions internationales en fin de semaine. Elles ont tout de même fini en hausse de 0,3% sur la semaine, tandis que les obligations européennes ont baissé de 0,5% sur la période.

💡À retenir :

  • En Chine, la consommation augmente pour le troisième mois consécutif malgré des restriction sanitaires qui restent partiellement mises en œuvre dans le pays.
  • Aux Etats-Unis, l’activité industrielle résiste bien en juillet tandis que la consommation accélère selon les résultats de l’enquête ISM.  Par ailleurs, le rapport mensuel sur l’emploi fait état de 528 000 créations d'emplois non agricoles le mois dernier alors les analystes en prévoyaient en moyenne 250 000. Le taux de de chômage recule à 3,5%, contre 3,6% le mois dernier et les salaires progressent de 5,2% sur un an.
  • Les tensions sur le marché de l’emploi devraient maintenir la pression sur les prix, trois membres de la Réserve Fédérale (FED) ont d’ailleurs pris la parole afin de renforcer le message quant à la nécessité de poursuivre le cycle de hausse des taux directeurs.
  • La visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a provoqué l’ire des autorités chinoises et a laissé craindre une nouvelle phase de tensions géopolitiques entre les deux pays. Pékin a notamment organisé d'importantes manœuvres militaires autour de Taïwan, La probabilité d’un nouveau conflit armé semble toutefois très faible tant l’impact économique serait majeur pour les deux pays qui se trouvent d’ores et déjà dans une situation fragile.
  • Les craintes d’une accélération du cycle de hausse des taux directeurs aux Etats-Unis a été ravivée par les bons chiffres de l’emploi, ce qui a pesé sur les actions internationales en fin de semaine. Elles ont tout de même fini en hausse de 0,3% sur la semaine, tandis que les obligations européennes ont baissé de 0,5% sur la période.
You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.