Yomoni, faites le choix d'un investissement éclairé

Chaque lundi, notre Directeur de Gestion analyse et commente les marchés financiers. Quelle est la situation sur la semaine passée ? Quelles actualités faut-il retenir ?


Source : @Bloomberg LP

Macroéconomie

En Chine, les prix à la production ont bondi de 13,5% sur un an en octobre, rythme le plus élevé depuis 1995. Les prix ont notamment été gonflés par la flambée des prix des matières premières, mais également par les perturbations dans la chaîne de production. Par ailleurs, l’excédent commercial a atteint un plus haut de 84,5 Mds$ en octobre, avec une hausse des exportations de 27,1% après +28,1% en septembre. On note une accélération vers l’Asie, et l’Europe mais un tassement vers les Etats-Unis.

La confiance des investisseurs en Allemagne a enregistré une amélioration inattendue en novembre grâce à l'anticipation d'un reflux des pressions inflationnistes et d'une amélioration de la croissance économique début 2022, montre mardi l'enquête mensuelle de l'institut ZEW. Son indice du sentiment des investisseurs est en effet remonté à 31,7 après 22,3 en octobre alors que les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre en baisse à 20,0. Cependant, plusieurs pays de la zone euro font face à l’accélération des contaminations et se préparent à un tour de vis sanitaire afin d’éviter d’être débordés durant l’hiver. Les Pays-Bas et l’Autriche évoquent un confinement tandis que l’Allemagne rétablit des contraintes pour les non-vaccinés.

Aux Etats-Unis, les prix à la consommation ont augmenté de 0,9% en octobre (vs 0,4% en septembre) et de 6,2% sur un an (vs 5,4% le mois dernier), leur niveau le plus élevé depuis décembre 1990. Les entreprises doivent reporter la hausse de leurs coûts de production sur le consommateur afin de préserver leurs niveaux de marges. Par ailleurs, l’indice de confiance calculé par l’Université du Michigan est tombé, en première estimation, à 66,8 ce mois-ci, son plus bas niveau depuis dix ans. Les consommateurs interrogés citent l’impact des tensions inflationnistes sur leur niveau de vie en novembre, ceux à faible revenu et les plus âgés étant les plus touchés, notamment par la hausse des prix des logements, des véhicules et des biens durables.

Performances

Malgré les tensions inflationnistes qui persistent, les actions internationales ont bien résisté, grâce aux bons résultats d'entreprises, plus de 80% des sociétés ayant publié des résultats au-dessus des attentes. Elles ont en effet clôturé la semaine avec une performance très légèrement négative, avec une nette surperformance des actions émergentes (+1,7% sur la semaine) et européennes (+0,7%). Par ailleurs, le rendement de l’emprunt américain à 10 ans est repassé au-dessus de la barre des 1,5%.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.