Yomoni : investissez mieux !

Chaque lundi, notre Directeur de Gestion analyse et commente les marchés financiers. Quelle est la situation sur la semaine passée ? Quelles actualités faut-il retenir ?


Source : @Bloomberg LP

Situation en Ukraine

Les investisseurs se sont à nouveau concentrés sur l’évolution du conflit en Ukraine. La semaine avait débuté sur des évolutions plutôt positives :

  • Quatre des six couloirs humanitaires visant à évacuer des civils de villes bombardées par la Russie étaient fonctionnels, une première depuis le début de l'invasion.
  • Les dirigeants russes et ukrainiens multipliaient les déclarations visant à calmer le jeu. Le président ukrainien, Volodymyr Zelenski, a reconnu avoir beaucoup « refroidi » ses ardeurs en matière d'adhésion à l'OTAN, et son chef adjoint de cabinet, Igor Zhovkva, a annoncé que l'Ukraine était « ouverte à des discussions sur une neutralité », du moment que sa sécurité serait garantie par ses voisins » et que cela n'entraîne « pas une perte d'un mètre carré de territoire » de sa part.

Mais aucune solution diplomatique à la guerre n’a été trouvée lors des derniers pourparlers entre la Russie et l’Ukraine, la rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue ukrainien Dmytro Kuleba en Turquie, s’étant achevée sans aucune avancée, même si Vladimir Poutine a annoncé des « évolutions positives » des discussions avec l’Ukraine. Par ailleurs, les manœuvres d’encerclement de Kiev et de la ville portuaire de Marioupol par l’armée russe se poursuivent.

Les investisseurs se sont également focalisés sur la flambée des matières premières qui continuent d’alimenter les craintes sur l’inflation, qui a déjà atteint des niveaux record dans les pays occidentaux. Ils s’inquiètent notamment du fait que les Etats-Unis ont décidé un embargo sur les importations russes. Londres a emboîté le pas de Washington sur le pétrole russe tout en annonçant une réduction progressive de ses importations jusqu’à la fin de l’année et en épargnant le gaz et le charbon. L’Europe, de son côté, souhaite diviser par trois l’achat de gaz russe d’ici 2023.

Politiques monétaires

Les investisseurs ont été surpris par le fait que la BCE ait décidé d’accélérer la réduction de son programme d’achats d’actifs. Le programme standard d’achats d’actifs devrait ainsi passer  progressivement de 60 milliards d’euros à 20 milliards en juin. La Banque centrale européenne a par ailleurs confirmé l’arrêt du programme d’achats d’urgence face à la pandémie (PEPP) à la fin du mois, ce qui pourrait ouvrir la voie à des hausses des taux au second semestre.

Lors de sa conférence de presse, Christine Lagarde a signalé que l’inflation pourrait être considérablement plus élevée à court terme avant de se stabiliser autour de 2% à l’horizon 2024, soit proche de l’objectif de la BCE. Selon les nouvelles projections de la banque centrale, l’inflation devrait atteindre 5,1% en 2022 (contre 3,2%), 2,1% en 2023 (révisé de 1,8%) et 1,9% en 2024 (contre 1,8% estimé en février). Les prévisions de croissance du PIB de la zone euro ont quant à elles été révisées en baisse. Elle devrait atteindre 3,7% cette année (contre 4,2% estimé en février), 2,8% en 2023 (contre 2,9%) et 1,6%, comme prévu, en 2024.

Macroéconomie

Les prix à la consommation ont continué leur ascension en février aux États-Unis, l'inflation atteignant un nouveau record, portée notamment par la hausse des prix de l'essence avec le début de la guerre en Ukraine. L'inflation s'est en effet élevée en février à 7,9% sur un an, au plus haut depuis janvier 1982.

Performances

Les actions internationales ont clôturé la semaine en baisse de 2,2%, avec une nette sur-performance des actions européennes qui ont, elles, progressé de 2,3% sur la semaine. Les bons de Trésor américains ont été sous pression, leur rendement à 10 ans dépassant désormais la barre des 2%.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.