Yomoni : investissez mieux !

Chaque lundi, notre Directeur de Gestion analyse et commente les marchés financiers. Quelle est la situation sur la semaine passée ? Quelles actualités faut-il retenir ?

Source : @Bloomberg LP

🌍 Macroéconomie

En Chine, les prix à la production ont progressé en septembre à leur rythme le plus faible depuis plus d'un an, sous l'effet d'une baisse drastique du coût des matières premières. Ils ont en effet progressé de seulement 0,9% sur un an le mois dernier, contre 2,3% en août.

Aux Etats-Unis, l’inflation a ralenti à 8,2% (contre 8,3%), mais à un rythme moins important que ce qu’attendaient les analystes (à 8,1%). L’inflation cœur (hors produits alimentaires et énergétiques) a, quant à elle, accéléré à 6,5% (contre 6,3% le mois précédent), avec une hausse significative des loyers et des prix dans le secteur des services. Ce qui pourrait avoir, à terme, un impact sur la consommation des ménages. Les ventes de détail ont d'ailleurs stagné en septembre, après une hausse de 0,4%.

➡ La consommation pourrait à terme être impactée par l'inflation sous-jacente et accélérer le ralentissement économique au regard de son poids dans le PIB. Cela devrait certes réduire les pressions inflationnistes, mais avoir un impact négatif sur les résultats d'entreprises.

📈 Performances

Les craintes d’une récession ont encore pesé sur les actions internationales qui ont baissé de 1,9% sur la semaine, tandis que les difficultés à juguler l’inflation continuent à mettre les taux longs sous pression, le rendement des bons du trésor américains à 10 ans s’approchant à nouveau des 4%.

💡
À retenir :

En Chine, les prix à la production ont progressé en septembre à leur rythme le plus faible depuis plus d'un an, sous l'effet d'une baisse drastique du coût des matières premières.

Aux Etats-Unis, l’inflation a ralenti à 8,2% (contre 8,3%), mais à un rythme moins important que ce qu’attendaient les analystes (à 8,1%). L’inflation cœur (hors produits alimentaires et énergétiques) a, quant à elle, accéléré à 6,5% (contre 6,3% le mois précédent), avec une hausse significative des loyers et des prix dans le secteur des services.

Les craintes d’une récession ont encore pesé sur les actions internationales qui ont baissé de 1,9% sur la semaine, tandis que les difficultés à juguler l’inflation continuent à mettre les taux longs sous pression, le rendement des bons du trésor américains à 10 ans s’approchant à nouveau des 4%.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.