Yomoni, gestion éclairée

Dans le rapport annuel de l’Observatoire de l’épargne réglementée (juillet 2015), la Banque de France nous renseigne sur les placements financiers des Français:


Mais ce n’est pas tout de "placer son argent”. Il faut savoir pourquoi, où et comment le placer. En effet, ouvrir une assurance-vie ou un PEA veut dire quoi exactement? Que nous rapportent-ils?

Epargner c’est nécessaire, placer c’est bien, investir c’est mieux!

Les marchés financiers

On parle souvent de diversification en termes de placements financiers. En effet, il est sage de diversifier afin de réduire ou plutôt d’étaler le risque. Cela se traduit généralement par une diversification sur les marchés financiers. On parle alors d’allocation d’actifs. Cela consiste à répartir son investissement sur différents marchés: actions, obligations, matières premières...

Chaque catégorie peut elle-même être diversifiée. On distingue ainsi les actions par la taille des sociétés (Small, Mid, Big Cap), leur géographie, leur secteur, le style de gestion (Value, Growth)… De même les obligations présentent différentes classes, comme leur qualité, leur nature (entreprise, état), etc. A cela peut s’ajouter une diversification au niveau des devises, des matières premières, de l’immobilier...

Ensuite vient le choix des supports financiers associés: fonds, OPCVM, titres vifs, fonds indiciels type trackers, ETFs. Il est généralement admis (et démontré) qu’à long-terme une gestion passive à travers des ETFs est bien plus performante qu’une gestion active, celle-ci étant la raison d’être des fonds spécialisés sur certaines stratégies, certains actifs.

Cette sur-performance de la gestion passive est principalement due à deux facteurs:

  • coûts/frais annuels moins élevés que la gestion active
  • incapacité pour un gérant de constamment battre son indice de référence

Investir dans le temps

Ne pas oublier la diversification temporelle: on dit qu’il ne faut pas mettre tous ces oeufs dans le même panier. C’est vrai. Une stratégie optimisée serait de ne pas les mettre tous en même temps dans les paniers. Construire son portefeuille petit à petit, étape par étape, de façon progressive. Sur le long-terme ce type de diversification dynamise de façon mathématique votre épargne.

Les autres classes d'actifs

Après tout ce dur labeur, on construit ainsi un portefeuille diversifié… mais l’est-on vraiment? Une stratégie patrimoniale va au-delà.

Jusque-là nous n’avons parlé que des marchés, de la “bourse”. Pourquoi plaçons-nous de l'argent dans la bourse plutôt que sur le Livret A? Pour le rendement, la rentabilité. Pour se construire un patrimoine financier. Bien sûr les risques sont différents. On cherchera donc à optimiser le couple rendement-risque.

Les marchés financiers ne sont pas le seul moyen d’avoir du rendement. L’immobilier, cher aux français, est connu pour faire partie des investissements incontournables. La bonne vieille pierre. Il ne s’agit pas ici de lister toutes les possibilités qu’offre l’immobilier. Il faut juste être conscient qu’il participe à la construction de son portefeuille global. Le patrimoine d’une personne ayant toute son épargne placée sur les marchés financiers, quand bien même avec une allocation variée, n’est pas franchement diversifié (l’exposition à l’immobilier à travers les marchés financiers est cependant possible).

Marchés financiers, immobiliers… quoi d’autre? Investissez dans les entreprises, dans l’économie "réelle"! Le crowdfunding et le crowdlending peuvent être des sources de diversification intéressantes. Pourquoi se priver? Les tickets d’entrée sont relativement accessibles pour tout type d’investisseur.

Vous aimez la nature et les animaux? Pourquoi ne pas investir dans les vaches laitières?! C’est tout de suite plus original qu’un investissement immobilier locatif ou une stratégie 60% obligations - 40% actions sur assurance-vie! Evidemment il faut bien analyser le rendement espéré et les risques potentiels. Evidemment ce type d’investissement ne doit pas peser trop lourd dans votre allocation globale.

Exemple d’un portefeuille diversifié:

Alors quelle sera votre répartition personnelle globale?