Yomoni, faites le choix d'un investissement éclairé

En ce mois d’octobre, nous souhaitions aborder le sujet des femmes. Et plus précisément les femmes et l’investissement.

Oui vous avez bien lu, j’ai bien écrit investissement et non épargne.

Le sujet anime de plus en plus de débats et pour cause : les femmes en France sont 60 % à épargner contre 48 % pour les hommes... mais seulement 25 % à investir contre 40 % pour la gent masculine. Autrement dit, les femmes seraient plus à même de gérer un budget et mettre de côté les excédents, mais seraient moins promptes à placer cet argent à long terme.

Il s’agit bien sûr d’une moyenne. Elle est d’ailleurs un peu datée : il y a assez peu d’études sur le sujet (notre source est l’enquête Investor Pulse Black Rock : “Les femmes européennes et l’épargne”, 2015).

Et pourtant, l’enjeu, notamment dans le contexte de la préparation à la retraite, est de taille : rappelez-vous que les femmes gagnent (encore aujourd’hui) environ 20% de moins qu’un homme tout en ayant une espérance de vie supérieure de 5 ans.

Dès lors, la capitalisation boursière, c’est-à-dire le fait de faire fructifier son patrimoine sur les marchés financiers ou en bourse, auparavant réservée à une élite, doit être l’affaire de toutes et de tous. C’est une nécessité : elle seule permet d’éviter l’érosion monétaire d’assurer une sécurité et une indépendance financière pour l’avenir. Il faut à la fois épargner, mais surtout investir.

Alors comment aider ces femmes, championnes européennes de l’épargne à devenir des investisseuses averties, pierre angulaire de leur liberté et de leur autonomie ?

Loin de certains modèles américains qui ont fait du feminine investissement leur fer de lance, chez Yomoni nous avons à cœur de démocratiser l’accès à des investissements de qualité pour tous : les femmes, les hommes de tout âge, de toute catégorie socio-professionnelle, quel que soit le projet et l’horizon de temps associé.

Objectivement, nos meilleures armes dans ce combat ont toujours été et resteront :

  1. La transparence
  2. La pédagogie
  3. La gestion sous mandat

Est-ce que cette recette fonctionne, notamment en matière de parité ? Oui, plutôt bien, merci !

En effet, selon nos dernières statistiques 30 % de nos clients sont des clientes. Âgées de quelques mois à plus de 80 ans, ces dernières représentent plus de 25 % de notre encours à date. Et (tenez-vous bien) plus de 70% de ces avoirs sont investis entre 40 et 100 % en actions. En totale contradiction avec les statistiques qui voient dans les femmes des créatures fragiles plutôt averses au risque.

Alors qui a dit que les femmes n’étaient pas des investisseurs comme les autres ? Prédisposées à planifier l’avenir et à se fixer des objectifs précis, elles sont aussi enclines à choisir un niveau de risque en parfaite adéquation avec leur horizon de placement.

Bien évidemment, ramenés à la démographie de la France ces chiffres ne pèsent pas très lourd et la problématique reste entière. Elle est même encore plus forte dans un environnement de taux bas, puisque le “coût” de la prudence se paye très cher. Les livrets et placements sans risque ne font pas progresser le capital à cause de l’inflation : ils le font fondre. En conséquence, le manque d’éducation financière est d’autant plus pénalisant.

Néanmoins, cela démontre qu’à l’échelle de Yomoni, la formule fonctionne. Alors soyons clairs, nous n’avons ni la prétention ni les moyens de balayer des années d’histoire et de conditionnement psychologique et sociologique. Mais nous pouvons concrètement accompagner l’avenir. Nos chiffres prouvent que nous le faisons déjà grâce à une approche simplifiée, une gestion entièrement déléguée à des experts, un coaching sur mesure et une pédagogie à toute épreuve.

Alors que vous soyez enfant, étudiante, cadre, entrepreneuse, sans emploi, salariée du secteur public ou du privé, libérale, retraitée, célibataire, pacsée, mariée, veuve ou divorcée, qu’importe votre niveau de connaissance et d’appétence sur le sujet, notre équipe Conseil se tient à votre disposition.

Ensemble nous vous aiderons à démystifier le sujet, nous étudierons la singularité de votre situation et ensemble nous vous aiderons à construire votre patrimoine sur mesure.

J’aimerais finir par cette citation de Gisèle Halimi, dans Une farouche liberté :

« D’abord, soyez indépendantes économiquement. C’est une règle de base. La clé de votre indépendance est le socle de votre libération, le moyen de sortir de la vassalité naturelle où la société a longtemps enfermé les femmes. »
You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.