Yomoni, faites le choix d'un investissement éclairé

Les investisseurs sont de plus en plus séduits par le crédit participatif. Ce type de prêt émerge et intéresse à la fois les investisseurs en quête d’un nouveau placement à effectuer et également, les emprunteurs, à la recherche d’une somme d’argent pour réaliser un projet. Le prêt entre particuliers s’étend également au domaine de la micro finance. Ainsi, le micro-crédit entre particuliers est désormais disponible et permet d’emprunter pour réaliser ses projets tout en évitant le circuit traditionnel bancaire.

Comprendre le fonctionnement du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers ou encore appelé peer-to-peer lending est né aux États-Unis, où les particuliers n’avaient plus confiance en leur système bancaire et où les scandales n’ont cessé de marquer le pays. Ils se sont ainsi tournés vers l’économie collaborative afin d’éviter le système bancaire classique. Les premières plateformes sont ainsi apparues et se sont exportées jusqu’en France. Le prêt entre particuliers séduit beaucoup de particuliers, prêteurs et emprunteurs, et connaît ainsi une forte concurrence. Il fournit une véritable alternative aux réalités économiques françaises :

  • L’augmentation du chômage
  • La hausse du nombre de personnes inscrites au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers
  • L’augmentation des personnes allocataires de minimas sociaux et en situation de précarité financière
  • Le manque de vigueur dans l’économie

Les atouts du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers a de nombreux avantages que ce soit pour le prêteur ou pour l’emprunteur.

Pour le prêteur :

  • Il permet d’être rémunéré grâce aux intérêts du crédit
  • Il permet d’espérer une meilleure rentabilité potentielle qu’avec des placements dans des livrets d’épargne
  • Il est facile à mettre en place
  • Mettre son argent sur une plateforme dédiée est sécurisé
  • Il permet au prêteur de soutenir l’économie collaborative et de soutenir les projets qu’il choisit
Attention !

Ces prêts présentent toutefois un risque de perte den capital élevé, et ne sont pas des investissements sans risque.

Pour l’emprunteur :

  • Il est rapide à obtenir
  • Il permet d’éviter les banques
  • Ce type de crédit est moins cher que dans un organisme bancaire traditionnel où les taux d’intérêts sont plus élevés
  • Un remboursement du crédit plus flexible
  • Des frais de dossier réduits
  • Une demande de prêt simple à effectuer

Devenir prêteur particulier : une diversification au sein d'un patrimoine déjà constitué

Comment devenir prêteur ?

Pour devenir prêteur particulier, il suffit généralement de choisir la plateforme de prêt entre particuliers sur laquelle vous souhaitez investir votre argent. Attention, veillez à vous inscrire sur une plateforme sécurisée et réglementée par l’ACPR. En effet, sur ce type de prêt, les arnaques sont nombreuses.

Vous devez être majeur pour pouvoir prêter une somme d’argent. Ensuite, il vous sera demandé de vous inscrire sur la plateforme en tant que prêteur et vous aurez un questionnaire à remplir et parfois des justificatifs à fournir. Généralement, les tickets peuvent commencer à 10 € et peuvent aller jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Les projets financés grâce aux prêts entre particuliers

Les prêts entre particuliers permettent de financer toute sorte de projet, comme un prêt personnel. Ainsi, voici une liste de projets pouvant être financés grâce au prêt entre particuliers :

  • L’achat d’une voiture, la réalisation de travaux, le financement d’une réparation automobile, l’achat d’électroménager ou du mobilier, le financement d’un voyage ou d’un mariage, etc.
  • Faire face à un besoin d’argent urgent pour : payer ses factures, rembourser son découvert bancaire, régler ses impôts, etc.
  • Créer son entreprise et disposer d’un capital pour démarrer son activité.

Souscrire un prêt entre particuliers : du côté de l’emprunteur

Qui sont les emprunteurs ?

Le prêt entre particuliers intéresse de plus en plus de Français et devrait continuer à se développer dans les années à venir. Il permet aux personnes exclues du système bancaire traditionnel d’avoir accès au crédit. Cependant, selon les statistiques, il a été montré que ce type de financement avait séduit autant de personnes issues des classes moyennes que des autres classes sociales.

Les différentes formes de prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers dans le cadre familial

Le premier type de prêt entre particuliers est celui qui consiste à demander une somme d’argent auprès de sa famille, ses amis ou ses proches. C’est une méthode qui permet de ne pas reverser des taux d’intérêt élevés et de bénéficier de conditions d’emprunt plus favorables.

Les plateformes de prêt pour particuliers

La deuxième possibilité est le prêt auprès de plateformes spécialisées dans les prêts de particulier à particulier.

L’emprunteur s’engage à rembourser l’argent de son prêteur dans un délai déterminé et selon une entente convenue à travers un contrat. Il s’engage aussi à respecter toutes les conditions du prêt en l’occurrence le versement des intérêts.

Le prêt entre particuliers ou l’emprunt bancaire ?

L’emprunt bancaire représente un financement accordé à un voire plusieurs emprunteurs (personnes physiques ou morales) par un établissement bancaire traditionnel ou par un organisme prêteur. L’organisme de crédit met alors des fonds à disposition du ou des bénéficiaires, en laissant un délai de remboursement du capital prêté. Le prêt bancaire est soumis à de nombreuses conditions et est réglementé par un contrat qui définit les diverses conditions de l’emprunt (montant, durée, taux d’intérêt, options de remboursement, etc).

À contrario, le prêt entre particuliers consiste à solliciter un prêt à un particulier. Il y a, lors de cette opération de prêt, besoin d’aucun banquier. Cette solution est devenue un véritable coup de pouce pour les Français qui ne remplissent pas toutes les conditions pour obtenir un financement auprès des organismes bancaires traditionnels. Toutefois, il faut savoir que le prêt entre particuliers est soumis à la même législation que celle qui encadre le prêt à la consommation. Cela implique donc la rédaction d’un contrat de crédit entre le prêteur et l’emprunteur.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.