Yomoni, gestion éclairée

Les marchés rebondissent après le choc du “Brexit”

Après les désistements successifs et inattendus des leaders du Brexit, c’est finalement Theresa May, ancienne ministre de l'Intérieur du gouvernement Cameron renommée pour son caractère inflexible, qui succède à son Premier ministre. Elle a été chargée par la reine de former le nouveau gouvernement qui devra mettre en œuvre le Brexit. La fin des troubles politiques a bénéficié aux actions européennes qui se sont appréciées de 4,4% et a stoppé la dépréciation de la livre Sterling contre l’euro (-1,2%).

Aux Etats-Unis, la publication de statistiques économiques encourageantes, comme par exemple l’amélioration de l’indice PMI manufacturier à 51,3 (contre 50,7 au mois précédent), ainsi que le discours optimiste mais toujours accomodant de la FED et la ré-accélération de l’emploi (avec 172 000 créations d’emplois dans le secteur non agricole) ont permis au S&P500 de progresser de 3,6% et d’atteindre son plus haut niveau historique.

Les actions japonaises se sont également fortement appréciées (+6,2%) après la victoire retentissante de la coalition du Premier ministre Shinzo Abe à la Chambre des Conseillers et à l’annonce de nouvelles mesures visant à relancer l’économie, probablement en affaiblissant le yen. Les actions des pays émergents continuent leur progression (+4,2%), l’économie chinoise montrant des signes de stabilité tels que la progression de son PIB de 6,7% par rapport à l’année dernière.

A l’inverse, les prix du baril de pétrole ont souffert d’excès de production et ont chuté de 14,5% sur le mois.