Yomoni : investissez mieux !

En matière d'investissement, et plus particulièrement concernant l'assurance-vie, les versements programmés sont très populaires en ce qu'ils apportent confort et sérénité dans la gestion de votre patrimoine. Voyons plus en détail ce qu'est un versement programmé, comment choisir le bon moment pour investir et comment définir la fréquence et le montant de ces versements.

Qu'est-ce qu'un versement programmé ?

Une stratégie de versements programmés revient à transférer de manière régulière des fonds vers votre contrat d'assurance vie. Cette solution offre de nombreux avantages :

  • la garantie d'épargner : en versant automatiquement la somme prévue chaque mois, juste après avoir touché votre salaire par exemple, vous avez ainsi la certitude de mettre de l'argent de côté. La stratégie consistant à épargner ce qu'il reste sur votre compte à la fin du mois ne convient en effet pas à tout le monde, la tentation de dépenser cet argent pouvant être grande.
  • une gestion simple : comme nous allons le voir plus bas, le timing pour investir de manière optimale peut être complexe à définir. Un versement programmé permet d'entrer de manière progressive sur les produits dynamiques et donc de lisser votre exposition aux variations parfois brutales des cours.
  • un système souple : les versements programmés ne sont pas un engagement ferme de votre part. En cas de période plus complexe au niveau financier (perte temporaire d'emploi par exemple), ils peuvent être suspendus, ou réduits, le temps de retrouver un peu plus de stabilité.

À quel moment faut-il investir ?

Comme vous le savez, les assurances vie sont des produits d'investissements s'appuyant sur des supports plus ou moins dynamiques en fonction de votre profil. Selon vos objectifs, ou votre âge, vous devrez trouver le bon équilibre entre prise de risque et rentabilité. La bonne stratégie consiste donc à investir sur des supports à fort potentiel durant les premières années de votre contrat, puis à sécuriser peu à peu votre capital à l'approche de son terme. Les contrats multi supports sont à ce titre parfaitement adaptés puisqu'ils permettent de se positionner sur de nombreux actifs, mais il n'est pas simple de connaître le meilleur moment pour y rentrer.

Afin de contourner ce problème, vous n'avez que deux options : investir dans la connaissance afin de comprendre où en sont les marchés par rapport à votre horizon d'investissement, ou procéder à des versements programmés afin de lisser les variations importantes que peuvent connaître les cours.

Prenons un exemple avec un indice, le CAC 40, sur la période février 2020 / février 2022. Alors qu'il était aux alentours des 6000 points juste avant la crise COVID en février 2020, il est tombé en quelques jours à 3600 points pour ensuite faire un plus haut historique début 2022 à plus de 7100 points. Après ce nouveau record, le CAC est revenu à son cours initial à la faveur de la guerre en Ukraine et des problématiques liées à l'inflation.

Ainsi, une analyse technique parfaite aurait pu être très profitable pour déterminer les meilleurs points d'entrée et d'arbitrage, mais ces variations de cours restent complexes à anticiper, même pour des professionnels, et nul ne sait de quoi l'avenir sera fait.

Il est donc pertinent de considérer des versements programmés afin d'avoir une entrée lissée et de miser sur la hausse à long terme des marchés. Et vous n'avez alors plus besoin de vous poser cette question : le meilleur moment pour commencer vos versements est donc aujourd'hui. D'ailleurs, sur la période considérée, une telle stratégie aurait déterminé un prix moyen d'achat correct sans rien avoir eu à gérer.

Enfin, les versements programmés permettent d'éviter le problème majeur de nombreux investisseurs : l'impact psychologique d'une chute des marchés. En achetant quel que soit l'état du marché, vous ne prenez pas le risque d'être affecté (et donc de prendre de mauvaises décisions) grâce à une stratégie à long terme fiable.

Comment définir le montant et la fréquence de mes versements programmés ?

D'une manière générale, vous devez consacrer au moins 15 % de vos revenus à votre épargne. Si ce chiffre est à adapter en fonction de votre situation personnelle, le plus important reste de conserver le rythme. Attention cependant, il est recommandé de réévaluer ce montant de manière régulière. En effet, selon les variations de l'inflation notamment, les 100 € que vous déposiez il y a 2 ans n'ont plus la même valeur aujourd'hui. Une solution efficace consiste à raisonner en pourcentage de votre salaire plutôt qu'en valeur en euros afin de garantir un niveau d'épargne suffisant.

Concernant la fréquence des versements, un grand nombre de Français optent pour des mensualités avec des prélèvements qui interviennent les jours qui suivent le versement de leur salaire. Il n'y a cependant pas de règle en la matière, et tout va dépendre de votre horizon d'investissement ainsi que de la nature de votre assurance vie. Si vous prévoyez que votre investissement s'étale sur 8 ans ou sur 20 ans, votre stratégie de versements sera différente. Il en va de même, si votre assurance vie est le support retenu pour sécuriser votre patrimoine ou au contraire celui qui visera une forte rentabilité.

Ainsi, plus votre profil sera dynamique, plus les versements doivent être réguliers afin de lisser votre risque. Au contraire, si votre assurance-vie est principalement constituée de produits avec un risque faible et une rentabilité faible, les versements programmés deviennent même contre-productifs et vous devrez essayer d'investir votre capital le plus tôt possible.

En conclusion

Les versements programmés sur votre contrat d'assurance vie sont une option simple et efficace si vous investissez sur des supports dynamiques, par nature plus volatils, ou si vous éprouvez des difficultés à faire l'effort de mettre de l'argent de côté de manière régulière. Les versements programmés ne sont pas adaptés à toutes les situations.

Vous avez un projet d'investissement ?

En quelques minutes, vous détaillez votre projet et nous vous proposons une solution adaptée à votre profil d'investisseur.

Les supports d’investissement présentent des risques de perte en capital.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.