Yomoni, gestion éclairée

Je vous propose aujourd’hui de parler de l’investissement en famille.

Au delà de l'argent dans le couple, il est intéressant de regarder en détails la question de l’argent en famille et l'outil de transmission de patrimoine que constitue l'assurance-vie. On ne parlera ici que de cet outil car il en existe bien d’autres.

Si le patrimoine familial et sa transmission est un sujet parfois difficile à mettre sur la table avec ses proches, il n'en demeure pas moins que plus l'argent est investi tôt, mieux c'est. Vous n'avez donc rien à perdre à en parler dès aujourd'hui avec vos proches, même si c’est pour un horizon lointain. Et si vos proches ne connaissent pas l'assurance vie, vous pouvez leur expliquer ce que c'est, leur donner le livre blanc de l'épargne de Yomoni ou encore rediriger vos proches vers le blog afin qu’il ait le même niveau de connaissance que vous.

Si vous-même possédez une assurance vie chez Yomoni, vous avez tout intérêt à convaincre votre frère, votre mère ou encore votre grand-mère de rejoindre l'aventure. Voici pourquoi:

Prenons le cas de l'investissement et des grand-parents. Si on sait que la notion de temps dans l'investissement est en général le paramètre le plus important, rien n'empêche de parler de Yomoni à votre grand-mère le plus tôt possible même si ce n'est pas pour qu'elle investisse elle-même sur le long terme mais pour profiter des avantages fiscaux que ce type de contrat procure et notamment en terme de transmission de patrimoine.

En effet, si votre grand-mère souhaite investir (ou transmettre à ses proches), disons sur un horizon 10 ans voire même 20 ans pour ses enfants et pour ses petits-enfants, elle a tout intérêt à investir dans une assurance vie car chaque titulaire pourra bénéficier d'un abattement de 152 500€ par bénéficiaire en droit de succession sur les sommes versées si les versements sont effectués avant 70 ans (et ce depuis le 13 octobre 1998, et on suppose ici que c’est votre cas si vous ouvrez un nouveau contrat chez Yomoni). Les sommes versées sur ce contrat et ses plus values potentielles supportent un prélèvement forfaitaire de 20%, mais après abattement. Le taux de prélèvement passe à 31.25% pour la fraction de la part nette taxable supérieure à 700 000€, mais cela laisse de la marge! Au delà de 70 ans, les primes versées font partie intégrante de sa succession, l'avantage n'est donc pas du tout le même! Sans même évoquer l’avantage liés aux performances potentielles des unités de compte où les primes versées avant 70 ans seront placées si son décès intervient tard et qui pourraient augmenter significativement son patrimoine de départ.

Il n'en reste pas moins intéressant pour elle de continuer à verser après ses 70 ans sachant que les sommes versées aux bénéficiaires sont soumises aux droits de succession classiques, aux taux en vigueur et selon le lien de parenté, après application toutefois d'un abattement global de 30 500 € à répartir entre les bénéficiaires. En revanche, les plus values réalisées par les primes versées après 70 ans sont exonérées de droits de succession.

Pour l'investissement de vos parents, ils ont intérêt à investir dès maintenant en cherchant à préparer leur retraite, même si l'horizon est plus court (environ 8 ans). Ils peuvent même ouvrir dès aujourd'hui un contrat pour vos enfants, même à venir, plus tôt, mieux c'est, même si la performance n’est pas garantie, encore une fois, en réduisant fortement les droits de succession pour eux et pour vous. C’est un outil de transmission, avec un risque de perte en capital, certes, mais qui vient compléter le don manuel que l’on sait lui limité à 100 000€ tous les 15 ans si on ne veut pas payer de droits de succession.

Pour finir, vous pouvez parfaitement parrainer vos proches, et réinvestir vos primes de parrainage sur votre contrat pour donner un coup de pouce au départ à votre apport personnel sur le contrat.

Il y a donc une bonne optimisation patrimoniale à faire dans la préparation de vos investissements en famille afin d’utiliser habillement les avantages fiscaux mis à la disposition de l’épargnant. Cela a le mérite de poser les bonnes questions tôt, et cela peut éviter les problèmes de succession tel que le recel ou les actions en réduction par la suite, et permettre de grandement limiter les droits de succession payés par tout le monde. Ceci en toute légalité.


Les supports d'investissements proposés dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie dépendent des marchés financiers et présentent un risque de perte en capital.

Les informations ci-dessus sont fournies à partir des meilleures sources en notre possession et ne présentent pas de caractère contractuel.