Yomoni : investissez mieux !

Au fur et à mesure des années, les marchés financiers et l'investissement ont gagné en accessibilité grâce à un subtil mélange de pédagogie et de digital (et c’est une excellente nouvelle !). Pour autant, qui dit facilité ne dit pas absence de risque.

Avant d’investir (et surtout de bien investir), certains commandements sont à respecter. En voici quelques-uns :

Commandement n°1 : un projet d’investissement et son horizon de placement, vous définirez.

À chaque projet son épargne ! La première étape nécessite donc de réfléchir à vos projets de vie :

Cela peut être l’achat d’une voiture, d’un logement, faire le tour du monde, épargner pour la retraite, ou tout simplement vous constituer une épargne de précaution.

Pour chacun, essayez de déterminer s’ils se rapprochent plutôt de l’horizon “court terme” (0 à 2 ans), “moyen terme” (3 à 5 ans) ou “long terme” (5 ans et plus) afin de déterminer le niveau de risque des différentes enveloppes.

Concrètement :

  • La performance potentielle d'un placement est proportionnelle à son niveau de risque. Plus un investissement peut perdre de valeur, plus il peut également en prendre.
  • Pour bien gérer le risque d'un placement, il faut qu’il soit corrélé à une durée d'investissement. En effet, seul le temps (la durée) permet de lisser le niveau de risque d'un investissement.

Pour résumer : plus votre investissement est risqué, plus vous devez le détenir sur le long terme (8 ans et plus) afin de maximiser son potentiel de performance.

Commandement n°2 : un matelas de sécurité, vous garderez.

La règle numéro 1 du bon investisseur, c’est de toujours avoir de l’épargne de côté.

Une vérité de la Palice, me direz-vous… Oui, mais c’est plus facile à dire qu’à faire ! Cette cagnotte impose de votre part un effort d'épargne.

Pouvoir réagir face à un aléa de la vie est essentiel. C’est là que l'épargne de précaution joue son rôle.

Visez un matelas de sécurité à adapter à votre situation professionnelle et votre train de vie.

Commandement n°3 : les différentes enveloppes, vous découvrirez.

Il n’existe jamais qu’une seule bonne solution. Mais il existe bien des solutions pour chacun de vos projets d’investissement !

Pour les placements à court terme (0 - 2 ans) :

Les placements sécuritaires seront à privilégier, car ils vous garantissent votre capital de départ : compte courant, livret d’épargne, Livret A, LDDS, PEL mais également l’assurance-vie lorsqu’elle est majoritairement investie sur le fonds en euros.

Pour les placements à moyen terme (3 - 5 ans) :

Plus risqués, leurs perspectives de rendement sont également supérieures.

L’assurance vie peut être votre meilleure alliée. Pour cela, choisissez un profil d'investissement en fonction de votre appétence au risque. Chez Yomoni par exemple, il existe 10 niveaux de risque différents. Les profils équilibrés par exemple (P4 à P6) disposent d’une répartition mixte qui peut fluctuer de 40% à 60% entre actions et obligations.

Le conseil de la Gestion : pour plus de performance, préférez les obligations au fonds euro !

Pour les placements à long terme (5 ans et plus) :

Dans ce cas, le temps est votre meilleur ami !

Les placements tels que le PEA ou le PER sont alors recommandés. Vous pouvez aussi opter pour une assurance vie avec un profil de risque plus élevé (P7 à P10, comportant 60 % à 100 % d’actions).

Commandement n°4 : sur les frais réels, vous vous renseignerez.

Savez-vous exactement combien vous coûtent vos placements ? Sans doute beaucoup plus que vous ne pensez !

La première chose à faire avant d’acheter, c’est de comparer (surtout dans un contexte inflationniste). Mais seulement une minorité des épargnants comparent les frais des placements financiers avant de se lancer…

Les frais ont un véritable impact sur votre rendement. En effet, ils sont directement prélevés sur la performance de votre portefeuille. Autrement dit, les frais sont la performance que l'on ne vous distribue pas.

Plus la durée de votre investissement est longue, plus l'impact des frais est important.

Commandement n°5 : la notion de volatilité, vous intégrerez.

On confond souvent volatilité et forte baisse. Or, la volatilité peut désigner à la fois une séance de forte hausse ou de forte baisse : c’est simplement la variation de votre portefeuille.

Les actions sont généralement plus volatiles que les obligations, elles-mêmes généralement plus volatiles que le marché monétaire. Les livrets ont une volatilité nulle (ou très faible).

Combiner plusieurs titres permet d’abaisser la volatilité du portefeuille. C’est l’attrait principal de la diversification !

Commandement n°6 : l’importance de la diversification, vous comprendrez.

On vous a déjà dit de ne jamais mettre tous vos œufs dans le même panier ? La règle est la même lorsque vous voulez investir !

En effet, la diversification des placements financiers permet de lisser vos performances sur le long terme et de diminuer les risques de perte.

D’une année à l’autre, les performances de vos placements peuvent varier en fonction des tendances économiques, politiques, ou encore en période de crise.

La diversification permet ainsi de combiner les motifs de performance et, à long terme, assurer une résistance aux aléas des marchés financiers.

Le conseil de la Gestion : opter pour des ETF est une solution efficace à moindre frais !

Commandement n°7 : des versements programmés, vous mettrez en place.

Investir de l’argent petit à petit est une solution efficace pour optimiser ses placements.

Cela vous permet d’investir progressivement et ainsi, de réduire la volatilité des actifs risqués.

Il est donc pertinent d’opter pour des versements programmés dans le but de miser sur la hausse à long terme des marchés.

Le meilleur moment pour commencer vos versements, c’est aujourd'hui !

Commandement n°8 : des intérêts composés, vous profiterez.

Gagner de l’argent passivement, vous dites ?

Hé oui, car les intérêts produisent des intérêts et l’effet est exponentiel !

Prenons un exemple très simple :

  • 10 000€ placés à 7% par an pendant 5 ans deviennent 14 025€
  • 10 000€ placés à 7% par an durant 10 ans deviennent 19 671€

En doublant la durée de placement, on multiplie le gain par 2,4 !

Ces mêmes 10 000€ placés à 7% par an durant 30 ans deviennent 76 122€. Cette fois, la durée est multipliée par 6, mais le gain est multiplié par 19 !

Près de 60% de la somme (soit 45 122€) représentent, non pas des intérêts, mais des intérêts sur les intérêts (ces fameux intérêts composés) !

Rester constant et miser sur une épargne long terme est sûrement la meilleure façon d’optimiser votre épargne !

Commandement n°9 : vos émotions, vous contrôlerez.

L’investissement et les émotions ne font pas bon ménage…

En effet, elles nous poussent à prendre des décisions parfois contre-productives !

Il est humain de se précipiter lorsque les marchés fluctuent. Mais malheureusement, une erreur est vite arrivée !

En agissant sur le fait, vous augmentez le risque de vendre au plus bas ou d’acheter au plus haut.

La gestion pilotée est une bonne alternative : vous confiez la gestion de votre portefeuille à un professionnel ! Il pourra ainsi ajuster votre portefeuille au cours du temps pour en maintenir le cap.

Les avantages ?

  • Avoir un portefeuille diversifié et optimisé, pour un potentiel de gain maximal, tout en respectant votre niveau de risque
  • Vous prémunir contre vous-même et vos émotions
  • Gagner en temps et en énergie !

Commandement n°10 : vos positions, vous tiendrez.

Les mouvements à la hausse et, surtout, à la baisse des marchés actions peuvent donner des sueurs froides.

En investissant à court terme, les actions peuvent être très intéressantes. Mais les dégâts peuvent aussi être monumentaux. Le meilleur moyen de profiter des actions tout en limitant les risques, c’est d’investir sur le long terme !

En cas de période difficile, rappelez-vous de la décision que vous avez prise, de sa durée de placement et de son objectif. Un orage finit toujours pas passer, quel que soit votre profil de risque.

Notre conseil ? Choisissez la gestion pilotée et laissez votre épargne travailler tranquillement !

Gardez en tête qu’investir comporte des risques de perte en capital.

Vous avez un projet d'investissement ?

En quelques minutes, vous détaillez votre projet et nous vous proposons une solution adaptée à votre profil d'investisseur.

Les supports d’investissement présentent des risques de perte en capital.


You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.