Yomoni : investissez mieux !

Être riche, c’est quoi pour vous ?

Lors de la campagne présidentielle de 2007, François Hollande avait énoncé, pris au dépourvu par une vive critique de Michèle Alliot-Marie lui reprochant son programme principalement destiné aux classes populaires, “Oui, je n’aime pas les riches”.

Il précisa ensuite son propos et fixa le seuil de richesse à 4000 € par mois (ce qui correspondrait à 4400 € aujourd'hui compte tenu de l’inflation).

On considère généralement que le riche, c’est celui qui gagne plus que soi. Mais est-ce vraiment une histoire de revenus ? N’est-ce pas plutôt une histoire de patrimoine ? Être riche, cela peut signifier par exemple posséder assez pour ne plus travailler et vivre de ses rentes.

Alors, qu’est-ce qu’être riche ?

Être riche selon l’INSEE

L’INSEE, l’Institut National des Statistiques et des Études Économiques, ne définit pas de seuil de richesse à proprement parler, mais publie périodiquement un recueil de statistiques sur les revenus et le patrimoine des ménages.

En revenu disponible par unité de consommation :

Pour faire partie des vous devez gagner soit
10% les plus riches plus de 47 990 € par an plus de 4000 € par mois
1% les plus riches plus de 115 880 € par an plus de 9 657 € par mois
0,1% les plus riches plus de 309 110 € par an plus de 25 760 € par mois
0,01% les plus riches plus de 968 750 € par an plus de 80 730 € par mois

En mettant la barre à 4 000 € un peu au hasard, François Hollande a ciblé 10 % des Français qui gagnent le plus. Plutôt bien visé pour un tir au jugé !

Point méthodologique

L’INSEE définit des revenus par Unité de Consommation. Un ménage comporte 1 UC pour le premier adulte du ménage, 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans. Cette méthode permet de tenir compte des économies d’échelle au sein d’un foyer.

En outre, l’INSEE parle de revenu disponible : c’est le revenu disponible pour consommer. Il est exprimé après impôt, et intègre les revenus complets d’un ménage, y compris revenus du patrimoine financier ou foncier et les prestations perçues (allocations chômage, CAF, etc.).

Et si l’on exprime la richesse en patrimoine ? Toujours selon l'INSEE :

Pour faire partie des Vous devez posséder un patrimoine net
10% les plus riches supérieur à 549 600 €
1% les plus riches plus de 1 745 800 € par an

Sources :

Les chiffres datent de 2018. Cette enquête est réalisée tous les trois ans, la prochaine mise à jour aura lieu en 2023 avec les données 2020-2021.

Être riche selon l’Observatoire des inégalités

En juin 2022, l’Observatoire des inégalités, organisme habituellement concentré sur les questions de pauvreté, a décidé d’entrer dans le débat et de créer la notion de seuil de richesse.

L’objectif ? Fournir un indicateur complémentaire au seuil de pauvreté.

Le seuil de pauvreté est fixé par convention à 60 % du niveau de vie médian de la population (1 836 €). Le seuil de pauvreté correspond donc en 2022 à un revenu disponible de 1 102 € par mois pour une personne vivant seule et de 2 314 € pour un couple avec deux enfants âgés de moins de 14 ans.

L'Observatoire a placé le seuil de richesse a été placé à deux fois le niveau de vie médian.

Si vous gagnez... alors...
moins de 1102 € par mois vous êtes pauvre
entre 1102 € et 3 673 € par mois vous faites partie de la classe moyenne
plus de 3 673 € par mois vous êtes riche

Ces chiffres sont relatifs à une personne seule, et après impôts.

Selon la composition du foyer, en tenant compte des économies d'échelle, être riche, c’est :

Etre riche pour... c'est gagner...
une personne seule plus de 3 673 € par mois
un couple sans enfant plus de 5 511 € par mois
un couple avec un enfant plus de 6 605 € par mois
un couple avec deux enfants plus de 7 700 € par mois

Selon ces critères, l’Observatoire qualifie de riche 4,5 millions de Français, soit 7 % de la population.

Attention aux idées reçues !

Contrairement à une idée reçue, le nombre de riches a diminué dans la population au cours de la dernière décennie. Selon les critères de richesse de l'observatoire, 8 à 9% de la population était riche en 2010-2012, contre 7% aujourd’hui. En revanche, le patrimoine des hyper-riches a fortement progressé.

L’observatoire définit aussi la notion de “fortuné”, ou riche en patrimoine.

À partir de quel patrimoine est-on riche ? Être riche en patrimoine, c’est détenir plus de 3 fois le patrimoine médian. Compte tenu d’un patrimoine médian de 163 300 €, être riche en patrimoine, c’est posséder plus de 490 000 € d’actifs nets. 16 % des ménages français dépassent ce seuil (et 4% des ménages français sont millionnaires).

Devenir millionnaire : les méthodes qui marchent
Posséder un million d’euros est à votre portée... ces méthodes de tortue ne sont pas sexy, mais elles ont fait leurs preuves. Arrêtez le loto !

Découvrez le projet qui vous ressemble

Être riche : revenus, patrimoine, revenu disponible, autre ?

Qu’est-ce qu’être riche pour vous ?

Hélas, vous ne trouverez pas la réponse dans les chiffres.

Chaque indicateur est créé pour répondre à un besoin.

L’INSEE cherche à décrire la population le plus finement possible.

L’Observatoire des inégalités cherche à nourrir un débat et susciter la réflexion politique en élargissant la notion de riche au-delà de l’infime minorité de milliardaires très médiatisés (Bernard Arnault, Jeff Bezos, Elon Musk…).

Mais être riche dépend surtout du contexte.

Qui est le plus riche entre :

  • une personne qui gagne 5 000 € par mois, mais débourse 4 500 € par mois en dépenses pré-engagées (loyer, crédits, LOA, abonnements…)
  • une personne qui gagne 2 500 € par mois, mais dépense 1 500 € par mois grâce un train de vie frugal et un logement déjà payé ?

Qui est le plus riche entre :

  • une personne qui gagne 3 000 € par mois à Paris
  • une personne qui gagne 2 500 € par mois à Limoges ?

Qui est le plus riche entre :

  • une personne qui gagne 1 800 € pour son premier emploi
  • une personne qui gagne 2 000 € à 62 ans et à qui il manque beaucoup de trimestres de retraite ?

La richesse est relative à l’environnement et au contexte.

En outre, un bon diplôme, un poste stable sont aussi des richesses financières qui ne sont pas représentées dans ces statistiques. Ce sont des actifs qui auront une contrepartie monétaire dans le futur.

Au-delà du financier, la richesse culturelle, familiale, sociale, spirituelle, la santé, la disponibilité de son temps sont totalement exclus de ces définitions. Pourquoi se focalise-t-on sur les euros ?

Qui est le plus riche entre :

  • une personne qui gagne 2 000 € passivement et qui est libre de son temps
  • une personne qui gagne 4 000 € en travaillant 10 heures par jour ?

La première ?

Et si l’on vous dit maintenant que cette personne vient de purger une longue peine de prison et perçoit une rente suite à une erreur judiciaire, tandis que la seconde travaille en Nouvelle-Zélande et réalise son rêve d’enfance : la recherche en océanographie ?

Même le temps libre n’est pas forcément une vraie richesse. La vraie richesse, c’est aussi tout ce qui ne peut pas s’acheter.

Regardez au-delà des chiffres. L’argent et le patrimoine ne sont que des moyens au service de choses plus grandes.

L’argent n’est pas synonyme de bonheur, mais il permet de faciliter la recherche du bonheur. Libre à vous d’y coller votre propre définition : tout est affaire de satisfaction personnelle.

Et encore, nous n’avons parlé ici que de richesse en France… Mais si vous lisez cette page, il y a de fortes chances pour que vous fassiez partie des riches de la planète, quels que soient vos revenus.

Alors, laissez les seuils de richesse aux statisticiens et aux économistes !

Épargnez pour devenir riche

Cela ne doit pas vous empêcher de chercher à devenir riche, financièrement du moins. L'argent ne résoudra pas tout mais facilitera vos projets.

Pour devenir riche, la recette qui fonctionne est connue :

  • vivez en dessous de vos moyens pour augmenter votre épargne mensuelle, choisissez la méthode qui vous convient
  • investissez dans l’économie, la seule source de création de richesse : placez votre argent sur les marchés financiers, en dosant le risque selon votre horizon et votre tempérament
  • apprenez à supporter la volatilité, contrepartie naturelle du rendement
  • minimisez les frais.

Yomoni peut vous y aider : en déléguant la gestion de votre épargne, vous vous libérez du temps. Ce temps libre vous permet de vous enrichir sur les sujets qui comptent vraiment pour vous.

De quoi vous enrichir sur tous les plans !

Les supports de placements financiers présentent un risque de perte en capital.

Vous avez un projet d'investissement ?

En quelques minutes, vous détaillez votre projet et nous vous proposons une solution adaptée à votre profil d'investisseur.

Les supports d’investissement présentent des risques de perte en capital.

You've successfully subscribed to Yomoni
Welcome back! You've successfully signed in.
Great! You've successfully signed up.
Your link has expired
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.